Spécification des add-ons CTKArchLive 0.5

En bref

Les add-ons CTKArch 0.5 sont des archives squashfs créées avec mksquashfs, à placer dans le dossier "addons" de la partition labellisée CTKhome.

Remarques

Tout fichier inclus dans l'add-on passe par-dessus les fichiers de base de la live (les remplace)
Il vaut mieux garder cela à l'esprit et ne pas inclure de fichiers inutiles ou vides !

Un add-on peut tout modifier dans la live, sauf le kernel directement (kexec possible), et le home en cas d'utilisation du home persistant.

Pour la création, il faut savoir :

La création d'add-ons est guidée par le script inclus dans la live : /addons/mkaddon

Pour l'exécution de choses spécifiques pendant le démarrage, les possibilités fournies :
(remplacer les initscripts serait une mauvaise idée : conflit entre addons)

- Pour charger des modules kernel notamment, ou exécuter n'importe quoi au moment des udev uevents, inclure un /etc/modprobe.d/truc.conf

- Pour exécuter quelque chose dès que la racine est montée, inclure un /addons/earlyrc/rc.truc ; rarement utile ou nécessaire !

- Le(s) fichier(s) à exécuter en fin de démarrage (juste avant lancement de Xorg) sont à inclure sous le nom /addons/rc.truc : pour lancer des daemons, modifier des choses...

- Pour exécuter quelque chose automatiquement en utilisateur au démarrage de la session graphique, ajouter un /addons/xsession/truc.sh, il sera lancé avec l'environnement de bureau.

La syntaxe du nom du fichier de l'addon doit être la suivante pour qu'il soit pris en compte au boot :

addon(n° éventuel)-(ask ou noask)-(nom de l'addon)-(installable ou rien).sqfs

Détails :

Les addons seront montés dans l'ordre alphabétique de leurs noms de fichiers, le n° permet donc d'imposer cet ordre. Ceci n'a d'importance qu'en cas de fichiers concurrents entre addons : lequel doit passer au-dessus ?

ask ou noask : faut-il demander au démarrage si l'addon doit être utilisé (monté) ?

nom de l'addon : ne devrait idéalement contenir que des lettres, des chiffres et quelques autres caractères (a-Z 0-9 _ -), même si un peu plus de fantaisie devrait passer.

installable : rajouter 'installable' en fin de nom d'addon pour que l'installateur propose de le copier dans le système installé. Il ne faut pas faire ça pour un addon prévu purement pour fonctionner en live.

Exemples :

addon-noask-cups_drivers-all-installable.sqfs :
Cet addon ne fait qu'ajouter des fichiers "inertes". Il est installable car le copier équivaut à installer des paquets.

addon01-ask-scriptsperso.sqfs :
Cet addon est monté en premier, car il ajoute des fichiers qu'aucun autre addon ne doit écraser.

Contribution

Mettez vos add-ons qui en valent le coup en ligne et envoyez-moi les liens par mail, ils seront recensés sur le site !